Location utilitaire longue durée : comment ça marche ?

 

Vous trouverez ci-dessous un descriptif du déroulement d’une location utilitaire longue durée, étape par étape.

Etapes préliminaires d’une location utilitaire (lld)

  • Acceptation financière

    Dans le cadre d’une location longue durée utilitaire, vous avez bien sûr le choix de votre prestataire. Mais ce dernier peut également choisir de vous accepter comme client ou non. La finalisation de votre contrat de LLD dépend de la validation par le prestataire de votre dossier financier. Cette acceptation a lieu après une étude financière effectuée sur la base d’une dizaine de critères objectifs n’impliquant aucunement votre banquier.

  • Signature des CGL (Conditions générales de Location)

    Les Conditions Générales de Location de votre location utilitaire longue durée devront être complétées par des clauses particulières qui prévoient les services, options et garanties spécifiques du contrat, et bien sur,  le tarif de location utilitaire longue durée. La signature des CGL n’est qu’un accord de principe qui ne rend pas encore le contrat valable. La relation commerciale débutera juridiquement à la signature du bon de commande.

Acquisition du véhicule en location longue durée

  • Commande du véhicule

En signant le bon de commande, vous vous engagez sur un devis, qui précise :

    • le modèle du véhicule
    • ses options
    • ses accessoires
    • l’évaluation de son loyer financier
    • les prestations souscrites
    • les éléments fiscaux

Dans un même temps, l’établissement loueur va procéder aux démarches administratives suivantes :

    • demande d’immatriculation,
    • commande de la carte grise,
    • fabrication des cartes accréditives, de régler chez les partenaires toutes les prestations comprises dans le contrat,
    • la confection et la livraison de la pochette conducteur, etc.
  • Validation

lld

Une fois le bon de commande en sa possession, le prestataire valide les différents éléments constitutifs de la prestation de LLD utilitaires et édite les conditions particulières de location longue durée (CPL).

LivraisonCe document reprend tout ou partie du bon de commande (modèle du véhicule, couleur, date de livraison prévue, etc) et représente l’offre définitive du prestataire. Par ailleurs, la signature de ces conditions particulières de location scelle l’engagement définitif des deux parties dans le contrat de location utilitaire longue durée.

Si la livraison a lieu en concession, elle donne habituellement lieu à une présentation de la location camion longue durée et de ses principales options. Le locataire peut refuser la livraison en cas de non respect d’une des CPL, s’exposant néanmoins ainsi à des pénalités si sa contestation n’est pas justifiée. Dans le cas inverse, son acceptation permet de signer le procès verbal de livraison. Le transfert est considéré comme tacite en l’absence de ce dernier.

  • Facturation

La première facture d’une location utilitaire longue durée est souvent plus importante que les autres car elle inclut deux mois : le mois de la livraison, au prorata des jours de jouissance de la lld camion , et le mois suivant, le premier complet.

Longue location utilitaire au quotidien

  • Interlocuteurs commerciaux

En matière de location longue durée utilitaire, l’équipe commerciale qui vous est dédiée est le plus souvent composée du binôme suivant :

    • un commercial : géographiquement mobile, il se charge d’évaluer vos besoins et de la négociation de votre contrat
    • un chargé de clientèle : sédentaire, il s’occupe des aspects administratifs de votre dossier : demande de renseignement…

Chez certains prestataires en location utilitaire longue durée, une plateforme téléphonique gère la plupart des demandes courantes (réception des documents administratifs, etc) et peut, si besoin, orienter l’appel vers un interlocuteur plus spécialisé.

  • Entretien et maintenance

L’entretien et la maintenance du véhicule utilitaire sont réalisés chez un concessionnaire référencé par le loueur afin de garantir une totale satisfaction en termes de tarif, qualité du travail ou respect des délais impartis. Le loueur fait un point régulier sur l’état d’entretien du véhicule après chaque visite en garage chez Renault utilitaire par exemple. Le soin apporté à l’utilisation du VUL est en effet capital dans une location utilitaire longue durée.

  • En cas de sinistre

En cas d’accident, si l’utilitaire ne peut reprendre la route, un simple appel à votre loueur suffira pour obtenir dépannage et assistance.

Fin de contrat de location utilitaire longue durée

  • Restitution

Il est d’usage de recevoir un courrier de rappel environ trois mois avant le terme d’un contrat de location camion longue durée. Votre prestataire vous y rappelle la date de fin de la LLD de votre utilitaire ainsi que les conditions de remise.
La remise du VUL donne lieu à un examen contradictoire entre le garagiste et le conducteur. Le prestataire peut être amené à facturer des frais de remise en état si le véhicule utilitaire a subi des dommages allant au-delà des engagements contractuels (seuil de tolérance ou franchise de réparation). Bonne nouvelle, les garagistes font toujours preuve de davantage de tolérance pour les véhicules utilitaires.
De même, en cas de dépassement kilométrique, des frais au kilomètre supplémentaire devront être supportés.

  • Fin de la facturation

La facturation est interrompue dès lors que les éléments suivants sont remis à l’établissement loueur :

    • la carte grise
    • le procès verbal de restitution signé par le garagiste
    • un jeu de clefs

A ce stade, adressez-vous directement à votre prestataire en location utilitaire longue durée plutôt qu’à votre garagiste ou concessionnaire. Vous éviterez ainsi d’éventuelles surfacturations, si ce dernier tarde à transférer les documents.

  • Rachat par l’utilisateur

Si l’un de vos employés souhaite racheter son leasing camion, il doit vous le signaler 3 mois avant l’échéance du contrat de location utilitaire longue durée. Il est prioritaire pour cette acquisition.
Il bénéficiera d’un prix situé dans la fourchette moyenne inférieure du marché, mais reprendra en revanche le véhicule en l’état.

Maintenant que vous savez tout sur le fonctionnement de la LLD, n’hésitez plus à réaliser une demande gratuite de plusieurs afin de comparer différents prestataires, et surtout, différents modèles !