Leasing : zoom sur l’assurance

Quand vous acquérez un véhicule par le biais du leasing, vous n’êtes pas propriétaire du bien. Cette configuration donne lieu à plusieurs interrogations sur le plan de l’assurance notamment. Est-elle à la charge du locataire ou du propriétaire ? Que se passe-t-il en cas de destruction, de vol ou de perte du véhicule en leasing ?

Comment assurer un utilitaire en leasing ?

En optant pour le leasing, vous êtes locataire du véhicule pour une durée de 2 à 5ans : la société qui prête l’utilitaire en conserve la pleine propriété. De fait, il faut reverser un « loyer » mensuel dont les conditions sont précisées dans le contrat de leasing. Par ailleurs, à l’issue de la période de location, il est possible de souscrire à une Option d’Achat (LOA) qui fera bénéficier à l’entreprise de conditions avantageuses pour accéder à la propriété du bien.

Les contrats de leasing peuvent prévoir un volet « assurance » qui est donc pris en charge dans le loyer mensuel versé par le professionnel. Il est toutefois utile de regarder les clauses du contrat et de vérifier s’il s’agit d’une assurance auto « au tiers ». Si tel est le cas, sachez que le véhicule est couvert au minimum légal ce qui n’est pas recommandé dans le cadre d’une activité professionnelle.

Vol, perte ou destruction du véhicule en leasing : que faire ?

L’entreprise a tout intérêt à souscrire à une assurance « tous risques » qui donne droit à des garanties complémentaires pour se prémunir face à toute sorte de risques. Ceci est d’autant plus important si le professionnel envisage de devenir propriétaire de la voiture à l’issue de la période de location.

Assurance auto

Si la voiture est volée, perdu ou détruite et qu’aucune assurance spécifique n’a été souscrite, l’entreprise est alors contrainte de rembourser la société de leasing. Ainsi, les indemnités restantes sont encore à sa charge même si le véhicule est inutilisable. Le montant à rembourser correspond à la somme des loyers prévus au contrat à laquelle il faut ajouter la valeur résiduelle du véhicule ; c’est-à-dire la valeur à laquelle le véhicule aurait pu être revendu à l’issue de la période de location. L’indemnité que l’assurance paye à la société de leasing doit cependant être déduite du total.

 

Pour parer à ces éventualités, les prestataires de leasing exigent de plus en plus l’assurance de perte financière. Indexée aux loyers mensuels, cette indemnité est un surcoût pour l’entreprise, mais elle couvre la valeur de revente que la société de leasing est en droit de réclamer dans le cas d’un vol ou d’un véhicule sinistré.

Informations utiles

Voici quelques informations utiles pour souscrire à une assurance aux meilleurs tarifs dans le cadre d’un contrat en leasing.

  • Toutes les compagnies d’assurances ou presque proposent des formules adaptées pour les véhicules en leasing
  • Prenez contact avec elles pour obtenir un devis personnalisé en fonction de votre situation (nombre de kilomètres par an, véhicule en LOA ou non…)
  • Comparez les différentes offres entre elles et avec ce que la société de leasing vous propose (dans le cas où elle offrirait une assurance « tous risques » incluse dans le loyer mensuel)
  • Choisissez celles qui vous apporteront le plus de garanties et qui vous couvriront au meilleur prix.