Utilitaire en leasing ou à crédit : comparatif

Voici quelques points de comparaison pour vous aider à choisir entre un utilitaire en leasing ou à crédit.

Avantages du crédit classique

  • La raison la plus évidente d’opter pour un crédit est la suivante : l’accès immédiat à la propriété. Dans le cas où vous décideriez de vous équiper d’un véhicule utilitaire en leasing, sachez que le propriétaire sera, pendant toute la durée du contrat, l’organisme financier qui aura acheté le VUL de votre choix.
  • Si les contraintes kilométriques sont faibles dans le cas d’un utilitaire en leasing (kilométrage maximal), elles sont inexistantes dans le cadre d’un crédit : vous roulez autant que vous le souhaitez.
  • Vous êtes libre de gérer l’entretien du véhicule comme vous le souhaitez. Il n’y a pas de planning de rendez-vous de maintenance à respecter, comme c’est le cas avec un crédit-bail.
  • Le coût global est moins élevé que celui d’une LOA.
  • En tant que propriétaire du VUL, vous êtes entièrement libre de le personnaliser à votre convenance.

Avantages du leasing

  • Vous profitez régulièrement d’un nouveau véhicule utilitaire en leasing, avec les performances améliorées et les avancées technologiques qui vont avec. Il vous suffit pour cela de renouveler votre contrat de LOA à chaque fois qu’il arrive à terme.
  • Suivant l’importance de votre apport, les loyers peuvent être moins élevés que dans le cas d’un crédit.
  • Dans la plupart des contrats, la garantie constructeur joue tout le long de la location.
  • Vous n’êtes pas propriétaires du VUL. Il ne peut donc être saisi par vos éventuels créanciers.

Inconvénients du crédit classique

  • Un crédit classique fonctionne avec des mensualités plus élevées qu’une LOA.
  • La garantie constructeur dure rarement aussi longtemps que le crédit.
  • Contrairement à un utilitaire en leasing, un VUL acheté à crédit vous appartient et fait donc partie des biens saisissables par vos créanciers.

Inconvénients du leasing utilitaire

  • Vous avez l’obligation de contracter une assurance tout risque au nom de votre bailleur.
  • Vous êtes responsable du bon état de votre utilitaire en leasing au moment de sa restitution ou de son rachat. Des pénalités peuvent être retenues sur votre dépôt de garantie en cas de problème à ce niveau. L’entretien est d’ailleurs obligatoire et souvent planifié dans le temps à l’avance.
  • Le contrat mentionne un nombre de kilomètres maximum. En cas de dépassement, vous payez les kilomètres supplémentaires parcourus.

Demandez gratuitement des devis afin d’obtenir des estimations de loyers.