Vehicule utilitaire : pièges à éviter en location

Avant de signer le contrat

  • Pas de jaloux : ménagez la susceptibilité de vos collaborateurs !

    La mise à disposition d’un véhicule utilitaire en location longue durée doit tenir compte des réactions de vos collaborateurs. Un véhicule professionnel est un moyen de les valoriser. Une injustice réelle ou ressentie dans son attribution peut être source de jalousie.
    Il convient donc de tenir compte du fait qu’un véhicule de société est un outil de politique sociale. Fixez pour cela des règles d’attribution pour la politique de flotte de votre entreprise : procédure de choix, de restitution, etc.

  • Exigez de choisir votre kilométrage maximum !

    Evitez les offres de location utilitaire longue durée en pack, où le kilométrage maximum vous est imposé. Préférez un contrat vous permettant de choisir librement ce nombre de kilomètres. Vous pourrez de plus changer ce paramètre sans aucune difficulté en cours de contrat, ce qui n’est pas le cas dans le cadre d’une offre « figée ».

  • Pensez à la fin dès le début !

    Ne vous engagez dans un contrat de location véhicule utilitaire que si les détails de la restitution sont clairement prédéfinis. Veillez particulièrement à la description de l’état standard du véhicule, surtout dans le cas de la location véhicule frigorifique.
    Vous devez avoir connaissance de ces informations dès le début du leasing camion ou utilitaire, afin de pouvoir répondre de l’état dans lequel vous le rendrez en toute connaissance de cause. Ce document de référence évite également les facturations abusives.

Votre vehicule utilitaire en cours de contrat

  • Réseau de garagistes agréés

    En cas de réparation ou lors des visites de révision, vous devez amener le véhicule utilitaire chez un garagiste agréé par votre prestataire de location longue durée professionnel. Si ce réseau n’est pas assez étoffé, vous risquez de vous déplacer assez loin pour rejoindre le garage le plus proche. Préférez donc un prestataire doté d’un réseau dense de garagistes.

  • Bénéficiez-vous d’un véhicule de remplacement ?

    En cas d’immobilisation d’un véhicule utilitaire, vos collaborateurs doivent pouvoir compter sur une solution rapide. Vérifiez à cet effet que votre contrat de lld utilitaire prévoit la mise à disposition d’un véhicule de remplacement si nécessaire.

  • Franchise et seuil de tolérance

    La franchise vient directement se soustraire au montant des éventuelles réparations à effectuer en fin de location du véhicule utilitaire.
    Le seuil de tolérance fonctionne différemment. Si le montant des frais de remise en état est inférieur à ce seuil, vous ne payez rien, comme s’il s’agissait d’une franchise. Si le montant est supérieur, vous payez la totalité de la somme depuis le premier euro, sans aucune déduction.

Vous voilà extrêmement bien renseigné pour faire vos premières demandes de , gratuitement et sans engagement. Les devis vous parviendront sous48 h seulement !