Leasing utilitaire : comment ça marche ?

Souscrire un leasing utilitaire, c’est souscrire un contrat de location avec option d’achat (LOA) : le client loue un véhicule utilitaire léger (VUL) à un établissement, généralement de type financier, pour une durée souvent comprise entre 3 et 5 ans. A l’issue de cette période, l’utilisateur choisit entre :

  • l’achat du véhicule utilitaire à un prix convenu à l’origine
  • la signature d’un nouveau contrat de leasing, avec le renouvellement du camion ou de la fourgonnette
  • la fin de la prestation et la restitution du véhicule selon les conditions du contrat de leasing utilitaire

Démarrage du leasing utilitaire

En fonction de ses besoins, le (futur) utilisateur choisit le véhicule utilitaire qu’il lui faut. Il communique ensuite la marque et le modèle du véhicule à l’établissement de services financiers et de location, afin que ce dernier puisse en faire l’acquisition. En effet, dans le cadre d’une LOA, le bailleur est propriétaire du véhicule. La carte grise est au nom de l’établissement financier et non du locataire.

leasing

L’étape suivante pour les deux parties est de fixer la « valeur future minimum garantie ». Egalement appelée « option d’achat », cette valeur est le plus souvent comprise entre 5 % et 15 % du prix d’origine du VUL. Grâce à ce montant, l’utilisateur effectue une plus value à la revente : il empoche la différence entre le prix lors d’une éventuelle revente et l’option d’achat.

 Un leasing utilitaire a donc pour particularité d’intégrer des mécanismes propres à l’achat/revente dès le départ, alors que, jusqu’à la date d’échéance du contrat, il ne s’agit que d’une location.

 

Il en va de même pour les loyers : le locataire peut verser un apport (jusqu’à 50 % du prix de l’utilitaire) au début du leasing, comme pour un achat à crédit. Bien sûr, un apport important fait baisser le montant des loyers. Une partie de l’apport peut constituer le dépôt de garantie. Réalisez des demandes de devis de leasing d’utilitaires pour avoir un aperçu du montant de vos loyers en fonction de votre apport.

Phase finale du leasing VUL

Au terme du leasing utilitaire, le locataire peut choisir de devenir propriétaire du véhicule en le rachetant à l’organisme de location à un prix assez bas : l’option d’achat.

S’il n’opte pas pour l’achat, il doit restituer l’utilitaire. L’établissement financier lui rend alors son dépôt de garantie, sur lequel sont retenus les éventuels frais de remise en état. Il est possible de contracter un nouveau leasing au terme du précédent. Le locataire démarre une nouvelle location avec un nouveau véhicule utilitaire de son choix.

Le leasing utilitaire concerne principalement les PME ainsi que les particuliers. Différents types de sociétés proposent ce service. Il peut être réalisé par des filiales dédiées de grands constructeurs automobiles ou par des organismes spécialisés, qui appartiennent généralement à des établissements bancaires ou de crédit.

Faites votre demande de devis ici et obtenez trois devis.

B2B infos

Comments are closed.

Obtenez gratuitement plusieurs devis de fournisseurs qualifiés sous 48h